Système d'alarme.info

VOTRE SYSTÈME D'ALARME


Type de détection :

Surface à surveiller :
m2

Type de prestation :




Professionnels :
> Devenir installateur partenaire

LES DÉTECTEURS D'ALARME


Elément primordial du système d'alarme, le détecteur détermine en partie l'objectif de l'alarme. Le positionnement des détecteurs est capital et dépend du type de détecteur.

Le principe de base du détecteur est simple. Il se contente de repérer une anormalité, que ce soit la présence d'un intrus ou de fumée par exemple, et envoie l'information à la centrale. Le détecteur d'alarme n'a donc qu'une fonction basique mais évidemment vitale.

Selon le kit d'alarme, la communication entre les détecteurs et la centrale d'alarme se fait différemment. Pour une alarme sans fil, les détecteurs vont communiquer par ondes radio. Cela implique que les détecteurs doivent avoir des piles ou batteries à renouveler mais aussi que rien ne doit entraver la circulation des ondes radio en particulier les objets métalliques.
Dans le cas d'une alarme filaire, les communications des détecteurs se fait donc par un câblage qui implique une installation de l'alarme définitive mais aussi que rien ne peut véritablement entraver l'envoi des données à la centrale.

Il existe plusieurs types de détecteurs, pour les alarmes anti-intrusion, avec chacun leur objectif. Le détecteur volumétrique a pour but de repérer les mouvements par la perturbation des fréquences ou par la chaleur au travers des émissions de rayonnement infrarouge.
Les détecteurs périmétriques vont repérer l'ouverture d'une porte ou d'une fenêtre par la rupture d'un champ magnétique au moment de l'effraction.
En ce qui concerne les détecteurs audio soniques, il sont sensibles au bruit comme le bris de verre au moment d'une effraction.

Pour une alarme incendie, la multiplication des détecteurs et leur interconnexion est importante pour prévenir le 1er étage d'un incendie dans la cave, par exemple. Trois types de détecteur incendie existent.
Le détecteur de fumée, le plus courant, le détecteur de chaleur, utilisable dans une pièce où les fumées sont courantes, et les détecteurs de monoxyde de carbone, pour surveiller les appareils potentiellement dangereux comme les chaudières à gaz ou les cheminées.

Dans tous les cas, les détecteurs doivent être positionnés de façon à ne pas avoir d'angle mort et surtout de façon à ne pas avoir de réactions inutiles. Par exemple, il ne faut pas positionner un détecteur volumétrique à proximité d'une lampe halogène ou d'un radiateur.

Trouver une solution de depannage serrure. Sécuriser sa maison avec une alarme sans fil.